Freelance : mes revenus et mon mood en Novembre 2020

Chose promise, chose due, me revoilà une nouvelle fois pour faire le bilan de mes missions freelance au mois de novembre 2020. A titre personnel, ce mois-ci a été le mois de mon déménagement à Dubaï, je suis passée du quartier de la Marina à Downtown. Nouveau quartier mais surtout nouvelle table pour travailler et plus de cafés dans les alentours pour pouvoir être entourée ! Et oui, même si mon mari télétravaille toujours, je sens que quand il reprendra le travail en présentiel, je serais bien incapable de rester tous les jours à la maison !

Ce mois-ci, j’ai instauré de nouvelles routines également pour mon bien être personnel et par conséquent professionnel (tout est lié n’est-ce pas.) En voici quelques-unes :

Mes missions et revenus du mois de novembre 2020 

J’ai eu 1 mission freelance sur mon activité de podcasteuse : 850€

  • Je vous parle bientôt de ce projet

J’ai eu 4 missions freelance sur mon activité de rédactrice web : 390€

  • Rédaction de fiches produit pour la marque de meubles Micadoni : 300€
  • Rédaction d’1 FAQ pour un cabinet esthétique : 60€
  • Rédaction de brèves pour la marque Baabuk : 30€

J’ai sorti 6 podcasts sur mes podcasts L’aléa et Histoires de Dubaï

Dépenses professionnelles du mois de novembre 2020 

  • Abonnement mensuel Ausha : 29€
  • Changement de formule wordpress : 48€

Soit un total de 77€

A bientôt !

5 astuces pour être un bon copywriter

Comment devenir copywriter en 2021 ? Voici une question qui revient souvent autour de moi depuis que j’exerce ce métier. Si ce dernier vous attire, sachez qu’il a été le mien pendant 7 ans, depuis 2013. En effet, depuis ma première expérience professionnelle chez Lexibook à Hong Kong, j’ai appris à manier les mots et transformer mes prospects en clients !

Mais qu’est-ce qu’un copywriter ?

Selon la définition du site Internet Définitions Marketing, le copywriting est :

« L’art d’écrire des textes permettant d’atteindre les objectifs fixés (branding, mémorisation, conversion, …). Le plus souvent le copywriting vise à être concis, percutant et convaincant et dans le domaine publicitaire à mettre en oeuvre la copy stratégie. »

Quelles sont les études pour devenir copywriter ?

Il n’existe pas ou peu d’école spécifique pour devenir copywriter (en français : concepteur-rédacteur). Pour ma part, j’ai fait une école supérieure de commerce (ESC Tours-Poitiers) avec une spécialité en Marketing Digital. Vous pouvez également faire une école de communication, une école de publicité ou encore une école de lettres.

Mais selon moi, le meilleur moyen pour devenir copywriter est de vous former en agence ou chez l’annonceur par le biais de stages. Vous acquérirez ainsi toutes les compétences pour devenir un bon copywriter et surtout vous vous entrainerez à écrire… le talent vient avec l’expérience !

Quelles sont les missions d’un copywriter ?

Les missions d’un copywriter sont nombreuses et variées. En général, ce dernier travaille en collaboration avec un graphiste/directeur artistique et réponds à ce que l’on appelle dans le jargon du marketing le « brief client. »

Dans le cadre de mes jobs salariés en agence et chez l’annonceur, j’ai pu créer du contenu sur beaucoup de supports différents pour répondre à différentes problématiques. J’ai en effet exercé au sein de l’agence de publicité Publicis pendant 2 ans, puis au sein du groupe Au Feminin avant de rester 2 ans également au sein de l’agence de Marketing de bouche à oreille The Insiders France.

J’ai fait le choix de me former dans ces belles entreprises avant de me lancer en freelance à mon compte début janvier 2020.

Voici en détails les différentes stratégies éditoriales que j’ai pu mettre en place…

Dans le domaine de la publicité : slogans pour publicité en radio et télé, conception et rédaction de textes pour de l’affichage publicitaire, recherches de noms de plateformes, de programmes ou de concepts, écriture de textes pour plaquettes et brochures commerciales…

Dans le domaine du web : posts réseaux sociaux (Facebook et Instagram essentiellement), textes de newsletters, articles web optimisés SEO (référencement naturel), landing page de sites Internet optimisées SEO (référencement naturel), fiches produits…

Dans le domaine du podcast : écriture d’accroches, de descriptions, de baselines, de scénarios…

Autres : livres blancs, préface de livres, guides de campagne, communiqués de presse, faire-part de mariages ou de naissance, articles de magazines, interviews écrites…

Quelles sont les qualités à avoir pour devenir copywriter ?

Je dirais que la qualité principale d’un copywriter est la curiosité. En effet, un copywriter doit être capable de capter les clients en un regard, il doit donc s’intéresser à tous un tas de sujets pour pouvoir s’adapter aux besoins de sa cible idéale. Il doit également être capable d’aller identifier les bonnes pratiques de son domaine et de rester en veille constante sur son sujet et les outils marketing qu’il utilise.

Ce qui m’amène à la deuxième qualité indispensable d’un copywriter : l’empathie ! Comprendre et anticiper les besoins de son client est la clé : quel est son âge ?  Sa profession ? Ses centres d’intérêt ? Ses habitudes ? Ses usages ? Une fois que vous aurez défini le persona de votre client idéal, vous devez pouvoir vous mettre à sa place. 

Un copywriter doit également être patient et doit savoir se remettre en question. Il doit appliquer ce que l’on appelle le Test & Learn. Le secret est de tester plein d’accroches, de ton différents et de déterminer ce qui fonctionne mieux pour conquérir de nouveaux clients et augmenter le taux de clics.

La 4ème qualité d’un copywriter est bien sur la créativité ! Et c’est d’ailleurs la principale. Un copywriter fait d’ailleurs partie de l’équipe créative dans une agence. C’est celui que l’on vient voir lorsqu’un client a besoin d’une nouvelle idée pour vendre un produit ou un service. La bonne nouvelle, c’est que si vous ne vous sentez pas l’âme d’un(e) créatif(ve), cela s’apprend ! Vous pouvez en effet stimuler votre créativité par la lecture, l’écriture, l’écoute de musique (oui, oui), les sorties, les activités manuelles…

Enfin (même s’il y en a encore beaucoup), la 5ème qualité d’un copywriter est une écriture parfaite tant en termes de syntaxe, que de grammaire et d’orthographe. On ne vous pardonnera jamais une faute, si petite soit-elle ! La relecture est indispensable.

Mes 5 astuces apprises en 7 ans de copywriting

Il est maintenant temps de passer à mes 5 leçons à retenir en 7 ans de copywriting et d’Inbound marketing pour des clients B2B mais également B2C.

1.Maîtriser certaines techniques est indispensable

Pour écrire, il est important de connaitre plusieurs techniques.

La plus connue ? La méthode AIDA pour écrire vos emails mais également vos pages de vente. Cette dernière a été créée par Elias St Elmo Lewis en 1898 et se décline comme suit :

  • A pour « Attention » – Il s’agit d’attirer l’attention du lecteur. Vous pouvez attirer l’attention de plusieurs manières : titres percutants, caractères gras, émoticônes, personnalisation, couleurs vives…
  • I pour « Intérêt » – Il s’agit de susciter l’intérêt du prospect dès votre première phrase.
  • D pour « Désir » – Il s’agit de faire naitre le désir du prospect pour le produit et le service. Pour cela, vous pouvez donner un maximum de caractéristiques, montrer ses avantages, donner un sentiment d’exclusivité, faire appel aux émotions.  
  • A pour « Action » – Ne terminez jamais la rédaction sans mettre un appel à l’action via un bouton ou un lien cliquable.

Autre méthode utilisée par les copywriters : la méthode CAB.

Selon le site Définitions Marketing (https://www.definitions-marketing.com/), la méthode CAB est une méthode de vendre par laquelle les arguments utilisés pour ventre le produit ou service au client potentiel sont décomposés en trois éléments qui sont :

  • C pour Caractéristique : expliquez les caractéristiques du produit
  • A pour Avantage : faites le focus sur ses avantages
  • B pour Bénéfice client : parlez des bénéfices pour le client.

2. Le copywriting est différent de la rédaction web

Bien sûr, les deux métiers sont proches mais il existe pourtant une grande différence entre le copywriting et la rédaction web : leur objectif !

Si l’objectif du copywriting est de vendre des produits ou services, la rédaction web est de fournir du contenu pertinent aux lecteurs. C’est-à-dire qu’il doit apporter de la valeur, inspirer, divertir ou convaincre les personnes qui reçoivent ce contenu.

3. Le métier est évolutif et on ne cesse d’apprendre

Le maitre-mot de ce métier : se former, se former et encore se former ! Le digital évolue sans cesse et il est capital de toujours se former aux nouvelles tendances et aux nouveaux outils. C’est d’ailleurs par passion et pour ces raisons que je me suis lancée dans l’aventure du podcast : une nouvelle technique de vente en pleine croissance ! J’en parle d’ailleurs dans ma formation disponible en cliquant juste ici.

Parmi les nouveaux outils, process découverts et appris ces dernières semaines :

  • « Pinterest » dans sa stratégie de marketing de contenus grâce à la formation de Coralie du Citron Rose
  • Les outils SEO TextOptimizer et Answer The Public.

4. Si l’on veut être copywriter freelance, il est indispensable de se constituer un portfolio et de déterminer ses prix

Ce portfolio est votre carte de visite pour tout potentiel client. Il doit représenter de la meilleure façon votre travail. Plusieurs manières de le présenter : via un document PDF ou un site Internet. Pour ma part, j’utilise tumblr. Le voici : https://pouliquen-laura.tumblr.com/

En ce qui concerne ses tarifs, sachez que le copywriter est plus cher que le rédacteur web puisqu’il intègre la notion de vente.            

5. Copywriting rime avec… psychologie !

Si nous avons parlé d’empathie comme qualité à avoir pour être un bon copywriter, il faut également avoir des qualités en psychologie humaine ! Et il existe beaucoup de concepts à connaitre pour s’améliorer… ! En voici quelques-uns :

  • Préférez la voie active à la voie passive. En effet, dans la voie active, le sujet réalise l’action. Les phrases passives sont grammaticalement complexes, ce qui affaiblit la persuasion…
  • Utilisez du vocabulaire varié
  • Préférez les formules positives aux formules négatives
  • N’utilisez pas de formules toutes faites
  • Utilisez le storytelling
  • Personnalisez au maximum vos messages (en mettant le nom des personnes dans un email par exemple)
  • Répondez à des problèmes douloureux et urgents

Top 5 des livres pour apprendre le copywriting

Vous souhaitez aller plus loin dans la découverte du métier de copywriter ? Voici une liste de 5 livres pour ne plus avoir de secrets sur la création de contenus à forte valeur ajoutée !

  • On writing, Stephen King
  • The Ultimate Sales Letter, Attract New Customers. Boost Your Sales de Dan Kennedy
  • Les 48 lois du pouvoir, Robert Greene
  • Copywriting Course, Robert Collier
  • Le copywriting : comment ne pas manger un chien, Dmitriy Kot

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest en cliquant sur l’épingle !

Freelance : mes revenus et mon mood en Octobre 2020

Voilà quelques mois que je me suis donnée comme objectif de vivre de la rédaction web freelance et plus généralement de mes activités de créatrice de contenus écrits et audio. Je trouve donc intéressant de faire des bilans pour revenir sur ses actions passées, en tirer des leçons et des conclusions. Comment je trouve mes clients ? Combien ai-je réussi à gagner ? Ce que j’ai appris ? C’est parti pour le découvrir !

Ce que j’ai appris ce mois-ci

  • Je dois commencer par accepter tous les projets sans forcément me spécialiser dès le départ.  J’ai longtemps pensé à me spécialiser par exemple dans le voyage (je vis à Dubaï qui est ma 3ème expatriation) ou le développement personnel (thème de mon podcast L’aléa) avant de réaliser dans un premier temps qu’il était plus raisonnable d’accepter un maximum de projets via les plateformes spécialisées. Je postule essentiellement via la plateforme Upwork sur tous les projets de rédaction web qui m’intéressent.
  • Je dois accepter de travailler à moindre coût pour démarrer et trouver des clients. Le principe de la plateforme Upwork est d’avoir le maximum de recommandations pour pouvoir prétendre au maximum de projets rédactionnels. Ma stratégie est donc d’accepter de pratiquer un taux horaire bas pour être certaine d’avoir des missions et donc des recommandations. Après 7 ans en CDI sur des missions de stratégie éditoriale et rédaction Web, mon objectif est de compléter mon portfolio avec le maximum de projets qualitatifs et revendables.
  • Je fais du réseau pour trouver des clients en faisant savoir à TOUT LE MONDE que je suis disponible pour les accompagner pour créer leur stratégie éditoriale, rédiger des articles, newsletters, livres blancs, etc. Je contacte également des experts via Instagram sur des thématiques particulières pour recevoir leurs conseils.
  • Je veille à ce que mon site Internet et mes réseaux sociaux soient à jour. Missions, valeurs, personnalité, objectifs… Mon positionnement doit être le plus clair possible pour celui qui me lit.
  • Je découvre de nouveaux outils indispensables dans le métier de rédacteur web freelance ! Mes chouchous du mois sont Answer The Public, Ubersuggest et TextOptimizer que j’utilise pour le moment en version gratuite.
  • Je me fixe un planning et le respecte : au moins 3 posts sur ma page Instagram dédiée à la création de contenus audio (podcasts), au moins 1 article tous les 15 jours sur ce site professionnel et au moins 2 heures de prospection chaque jour !

Mes missions et revenus du mois d’octobre 2020 

J’ai eu 5 missions freelance sur mes missions de rédaction web : 514 € au total

  • Réécriture de l’ensemble du site Internet Blue Lagoon
  • Rédaction d’articles pour la marque Baabuk
  • Rédaction de posts réseaux sociaux pour un salon de coiffure qui ouvrira ses portes prochainement
  • Rédaction d’articles pour le site Dubaï Madame

J’ai vendu une formation podcast : 199 €

J’ai sorti 4 podcasts sur mes podcasts L’aléa et Histoires de Dubaï

Dépenses professionnelles du mois d’octobre 2020 

  • Abonnement mensuel Ausha : 29

N’hésitez pas à me donner vos conseils, recommandations et à me partager vos expériences !

Très bon mois de novembre et au plaisir de collaborer ensemble !

Créer son podcast : et si c’était le bon moment ?

Si vous êtes expatrié(e), vous connaissez surement le magazine en ligne Femmexpat. J’ai eu la joie d’écrire un article pour eux sur le pocdast : ce média qui ne cesse de grandir ! Au programme : les raisons de créer un podcast aujourd’hui, mes conseils pour vous démarquer, mes astuces pour choisir votre sujet et le matériel que je recommande.

Vous pouvez retrouver l’article en cliquant ici. Bonne lecture !

Vous souhaitez créer le podcast de vos rêves ? Rejoignez ma formation pour le lancer facilement et rapidement en cliquant ici !

50 idées de niche pour créer votre podcast

Trouver une idée de podcast peut parfois être difficile. Pour vous aider, je vous offre 50 idées de niche pour lancer votre podcast

Déjà, pourquoi ai-je crée un podcast ?

Voilà une question qui revient souvent. Et la réponse est la suivante : En 2019, je tombe enceinte et part prématurément en congé maternité.

Je découvre alors les podcasts : Bliss Stories, La Matrescence puis tous les autres. Je me passionne pour ce média audio et décide de créer le mien.

Je n’ai pas mis bien longtemps à trouver le sujet : il m’apparait comme une évidence…

Pour écouter mon podcast L’aléa, c’est ici : https://podcast.ausha.co/l-alea

Comment ai-je trouvé mon sujet ?

Je suis depuis toujours la première à admirer l’audace chez ceux qui m’entourent

Je décide ainsi avec mon podcast L’aléa de remettre le risque au centre de nos vies. Je suis convaincue que c’est en sortant de notre zone de confort que survient la magie.

Un lundi sur deux, j’interview donc dans L’aléa des personnalités qui ont osé sortir de leur zone de confort dans des contextes variés mais souvent extraordinaires.

On peut y retrouver un ex-agent secret de la DGSE, une star de freerun, une militante féministe, une entrepreneure, le plus grand youtubeur français sur le domaine du voyage… bref, les meilleurs de leur domaine.

J’ai plein de rêves…

… mais celui du moment est de réussir à impacter les gens à travers mon podcast. De leur faire prendre conscience que le risque est positif, qu’il est à la portée de tous, qu’il permet de s’ouvrir sur notre environnement et d’enrichir notre personnalité !

Choisissez une niche

Gardez à l’esprit : l’intérêt d’un podcast est sa niche, la plus précise possible.

Nul besoin de créer un énième podcast sur l’entrepreneuriat ! Votre véritable valeur sera dans la façon dont vous le distinguer de la concurrence.

Je décide aujourd’hui de vous offrir quelque chose…

… 50 idées de niche pour créer un podcast qui marche !

Cliquez ici pour découvrir 50 idées de niche pour créer votre podcast

Et si vous souhaitez créer le podcast de vos rêves, j’ai créé LA FORMATION dont j’aurais rêvé avant de me lancer !

Le lien ici : https://laurapouliquen.teachable.com/

Et si vous aimez mon podcast, L’aléa, vous pouvez rejoindre ma newsletter sur ce lien !

Pourquoi et comment créer votre podcast en 2021?

Dans cet article, je vous explique pourquoi et comment créer votre podcast en 2021. Comment bien choisir son format ? Quel matériel choisir pour enregistrer sa voix et celle de son invité(é) ? Comment éditer ses épisodes ? Pourquoi la qualité d’enregistrement est indispensable ? Vous n’aurez plus aucun secret sur ce média audio qui ne cesse d’évoluer !

Vous entendez souvent : « 2019 était l’âge d’or du podcast. » alors vous vous dites :

« J’arrive trop tard »

« À quoi bon, il existe déjà une centaine de bons podcasts sur la thématique dans laquelle je souhaiterais me positionner. »

Oui c’est exact. Médias, marques, indépendants… tout le monde veut son podcast. Selon des chiffres de décembre 2019, on en compte ainsi plus de 800 000 en France (contre un demi-million aux US). Le développement est exponentiel et vertigineux… Mais la bonne nouvelle, c’est que — par conséquent — de plus en plus de personnes écoutent des podcasts ! Acast : For The Stories. annonce, dans une étude sortie récemment, plus de 9 millions d’auditeurs uniques en France.

De plus, alors que la vidéo est reine depuis une quinzaine d’années… celle-ci semble de moins en moins convenir aux usages… Il est en effet plus aisé pour un public pris dans de longs déplacements en voiture ou dans les transports d’écouter un podcast plutôt que de regarder une vidéo. Vous remarquerez également que l’une des problématiques actuelles de notre société est notre rapport au temps. Nous courrons après le temps. Ainsi, c’est un avantage de lancer son podcast cette année ! Son écoute permet de faire autre chose en même temps, contrairement au visionnage d’une vidéo ou la lecture d’un article.

Sans compter la popularité croissante des haut-parleurs intelligents ou des assistants numériques tels Google Home ou Alexa…. Cette nouvelle ère audio signifie que l’audio digital est un marché en plein essor.

Plus que jamais, c’est là où vous devriez mettre de l’énergie pour les prochaines années.

Vous n’êtes pas convaincu ?

Lisez cela : aujourd’hui, il n’existe pas de meilleur média pour avoir des interactions avec des personnes de votre domaine d’expertise. Le podcast crée une forte relation de proximité avec votre audience/public cible. Vous êtes en effet à l’oreille de votre auditeur pendant 30 minutes ou plus. C’est ainsi l’occasion de nouer une relation avec votre public que vous ne pouvez pas avoir dans un blog, un site internet ou même un livre. Un podcast vous permet également de vous positionner comme une figure d’autorité sur un sujet. Il vous met dans la rare position d’être à la fois expert et élève. Il n’y a qu’à voir Paulette Grisoni, créatrice du podcast la Leçon régulièrement invitée à témoigner sur la thématique de l’échec, sujet de son podcast.

Enfin, un autre des grands avantages de lancer un podcast en 2020, contrairement aux autres médias, est qu’avec l’audio, il y a peu de publicité et le contenu apporte souvent beaucoup de valeur.

Maintenant, parlons pratique.

Pour créer votre podcast en 2021 :

Choisissez votre objectif

  • Le premier objectif est la visibilité, légitimité. Tous les sujets ou presque sont déjà couverts sur les blogs ou chaines YouTube. Il existe au contraire beaucoup de place à prendre avec ce format audio et intime ! Il est donc plus facile d’être visible sur un sujet et de prendre des parts de marché en créant son podcast.
  •  Le deuxième objectif est le savoir, les connaissances que l’on pourra revaloriser par la suite. Le podcast permet d’améliorer les 3 types de savoir. Le savoir, le savoir-être et le savoir-faire.
  • Le troisième objectif : la vente en choisissant par exemple un sujet de podcast qui sert votre business, en parlant de vos services dans la bande-annonce de votre podcast, etc.

Choisissez votre catégorie

Il y a 67 catégories sur Apple Podcasts* reprises sur presque toutes les applications d’écoute ou de recommandations de podcasts : Spotify, Deezer, Anne-Claire Lecat d’Eeko Podcasts…

Voici la liste complète des catégories : Arts, Économie et Entreprises, Comédie, Éducation (celle de mon podcast L’aléa), Romans et Nouvelles, Gouvernement, Forme et Santé, Histoire, Enfants et Famille, Loisirs, Musique, Actualités, Religion et Spiritualité, Sciences, Société et Culture, Sports, TV et Film, Technologie, Criminologie.

De là, vous pouvez consulter les sous-catégories à l’intérieur de chaque catégorie.

*Source eeko podcast

Déterminez le type de votre podcast

La prochaine décision que vous devez prendre est de savoir quel type de podcast vous souhaitez créer.

  • Le podcast “à 1 voix” (de fiction ou non). Je pense à Pénélope Boeuf de La Toile sur Écoute.
  • Le podcast Conversations (un seul hôte recevant souvent des invités pour témoigner d’un sujet sous forme de table ronde ou d’entretien)
  • Le podcast Interview. Comme le mien L’aléa.
  • Le podcast Storytelling

Vous pouvez bien sur mélanger les formats.

Une fois que vous vous êtes fixé sur la catégorie et le type, posez-vous les bonnes questions :

  • Quelle est votre plus grande passion ? Sur quel sujet avez-vous une expertise ?
  • Quels podcasts existent déjà sur le sujet et comment pourriez-vous différencier le vôtre ?

La méthode des 4CF

Pour définir vos objectifs, vous pouvez utiliser la méthode des 4CF de Dr. Edwin Locke und Dr. Gary Latham.

  • Clarté : l’objectif doit être clair
  • Complexité : l’objectif doit rester compréhensible
  • Défi : l’objectif doit être challengeant
  • Engagement : l’objectif doit être approuvé par votre entourage
  • Rétroaction : l’objectif doit avoir une limite dans le temps

Déterminez votre cible

L’une des choses les plus importantes à prendre en compte, et celle qui est souvent négligée, c’est de définir précisément votre cible. Choisir une niche de marché est un des facteurs clés pour le succès. Donc, je vous encourage à vous poser les questions les plus précises possibles.

  • Sexe et âge?
  • Lieu de vie ?
  • Style de vie ?
  • Situation familiale ?
  • Profession ?
  • Habitudes de sortie ?
  • Habitudes digitales ?
  • Usages ?
  • Besoins ?

Plus votre cible sera claire dans votre esprit, plus vous pourrez fidéliser vos auditeurs en leur offrant le contenu correspondant à leurs besoins.

Il faut garder à l’esprit que les podcasts sont écoutés majoritairement par une population urbaine et ultra connectée.  

Choisissez votre nom

Enfin, choisissez un nom clair et facile à retenir qui donne directement un indice sur le sujet de votre podcast.

Si mon podcast L’aléa, crée fin 2019, compte de belles retombées presse, des invités prestigieux, et ne cesse de grimper dans les classements de podcasts sur le développement personnel. Vous pouvez le faire.

Vous souhaitez créer le podcast de vos rêves ? Rejoignez ma formation pour le lancer facilement et rapidement en cliquant ici !